mercredi 28 janvier 2015

5 Pistes pour petits Bonheurs journaliers


5 Pistes pour petits Bonheurs journaliers
Travail, métro, boulot, dodo, et de courses en épreuves, de soucis en responsabilités, on en finit par se sentir sec, épuisé, morne... Que manque t'il à nos obligations journalières pour vivre avec une autre intensité ? Pour vivre d'une vie qui nous satisfasse beaucoup plus ?

Voici 5 pistes glaner au cours de mes entretiens avec mes clients, ou durant mes propres combats, mes propres chutes et relèvements...

1. Le fameux "devoir de s'assoir": repose toi un peu, fais un retour à l'essentiel, ne serait ce que quelques minutes par jour ou par semaine: remet toi à rêver, à faire le point.
Pour cela n'hésite pas ouvrir un carnet de bord tel un journal intime, relis ta journée, et fais toi des plans sur la comète ! Dessine, écrits, schématise, fais toi plaisir. Fais un point sur ce que tu as vécu de positif et de négatif. Regarde "ce que tu peux changer, accepte ce qui ne peut l'être" et programme toi une évolution en douceur pour changer une situation, ton caractère, un domaine de vie. Pense à préciser des étapes, des délais, une espérance clarifiée : c'est important de revenir à l'essentiel et à la précision. Cela t'aidera à poser des actes nets qui apporteront des résultats.
Rajoutons le devoir de s'assoir en couple une fois toutes les semaines ou par quinzaine : parlons, crevons les abcès si possibles, rêvons et construisons ensembles...

2. Pense à te ressourcer : sport & loisirs, relaxation, prière, vie intérieure... Ce que tu veux du moment que tu prennes cela au sérieux. La vie n'est pas faite pour courir ou pour le travail; c'est le travail qui doit être au service de nos vies. Retrouver de bonnes énergies te rendra plus diplomate, plus éveillé, plus disponible, pour ton conjoint, tes enfants ou pour les personnes que tu croises. On culpabilise souvent lorsqu'on se décide enfin à prendre ces moments dit "égoïstes". On a été formaté pour cela : "le temps c'est de l'argent", "une vie réussie est une vie bien remplie"... Non, une vie réussie est une vie que l'on déguste à cœur ouvert, avec un cœur apaisé et la banane aux lèvres. Balade en nature, temps de solitude, de silence, de musique : il y a le choix. Ton planning doit retrouver la fierté d'accueillir ces moments (dans chaque journée, ou au moins chaque semaine) : ton bonheur en dépend, ton entourage le ressentira.

3. Semons ou récoltons des petits bonheurs dans la vie de ceux qui nous entourent ou dans nos vies. C'est la qualité de vie qui fait la différence; "qualité" non dans le sens d' "avoir", mais d' "être". Mettons de la qualité dans nos sourires, dans nos services rendus, dans nos fleurs et nos cadeaux jeter autour de nous. Mettons du bonheur à faire plaisir. Et récoltons un petit bonheur par jour pour nous même, pour notre moral et notre bien être. Comment puis je faire plaisir aujourd'hui et à qui ? Et qu'est-ce qui me ferai plaisir, sourire, aujourd'hui ? C'est un peu comme danser sur le chemin...malgré la pluie.

4. Ose, sois positif, crois en toi et persévère ! Voilà bien des clefs que l'on perd, que l'on oublie lorsque les difficultés surgissent. C'est normale, pas d'inquiétude ou de culpabilité; l'on n'est pas formé à ce "bon combat là". Il demande plus de travail sur soi que la tristesse, le désespoir et l'abandon. Comment y parvenir ? Tout est bon : films et vidéos sur le sujet, articles, conférences, sites, coach bien sur (eheh!) ou pros cernant ces enjeux, mais aussi rencontres et discussions avec des gens qui ont risqué leurs vies, relevé des défis, des gens qui nous poussent en avant, qui nous élèvent et nous boostent selon nos besoins: soyons boulimique sur ces sujets mais surtout, soyons régulier ! C'est un réapprentissage journalier, spécialement quand tout est lugubre, triste et semble échouer : c'est là qu'il faut chanter, proclamer notre gratitude pour tout ce qui va, nous pardonner nous même, relever la tête et le point... "Oser, positiver, croire en soi et persévérer" demande un grain de folie, d'esprit d'enfance et de régularité : c'est l'école de la liberté retrouvée, et elle n'attend que nous. C'est l'école qui mène au bonheur, mais c'est un réel apprentissage. Il faut de la volonté et du temps. Les enfants qui s'y engagent deviennent des princes et des princesses. Retrouvons nos cœurs d'enfants car nous sommes faits pour le meilleur.

5. Puis...glisse... Prend le surf du lâcher prise et de la confiance et prend la vie comme elle vient ! Oui il y a un temps pour les efforts, le travail, l'action, les décisions et obligations, mais on oublie parfois de s'abandonner avec confiance en la providence. Elle peut encore nous surprendre si nous l'abordons avec simplicité et enthousiasme. Confiance, la vie a besoin de toi tel que tu es; elle est juste là pour que tu germes et donne le meilleur de toi même. Elle est un jardin, le bon, le tien, et tu es bien à ta place, si seulement tu la prends. Regarde le bel arbre fruitier qui donne beaucoup de fruits et abrite beaucoup d'oiseaux : c'est une image de toi ! Jardin caché ou public, tu lui manques lorsque tu ne déploies pas tes couleurs, tes arômes et ta présence. Alors confiance en ce que tu es, même si tu es appelé à évoluer : tu es l'expert en toi même et tu peux parvenir sur cette berge du bonheur que d'autres ont réussis à atteindre. Seulement, tu ne peux le faire qu'à ta manière, selon tes spécificités, selon ton temps: et cette recherche, c'est déjà le début d'un bonheur promis. Courage, avance, la vie t’appelle là où tu es, tel que tu es... Tu es l'enfant, nous sommes l'enfant, et la vie nous tend la main. Aujourd'hui.

Didier Magne,
Coach
www.1airdevie.fr

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Un petit mot de vous pour éclairer, merci :