mercredi 8 avril 2020

Remise en question mais n'abandonne surtout pas !


Remise en question - N'abandonne surtout pas



As-tu déjà été en retard ?
J’ai l’impression d’avoir été en retard toute ma vie…
J’ai pris ce retard en ne parvenant pas à travailler convenablement à l’école.
Ici, tout se décida. Enfin c’est ce que subconsciemment j’ai cru…et ce que l’on m’a affirmé.

N'abandonne surtout pas

Lorsque tu commets des erreurs, il y a ceux qui t’écrasent de reproches, de moqueries ;
Ceux qui te snobent de dédain, qui te rejettent, qui passent leurs chemins,
Et ceux qui te soutiennent malgré tes tords, et t’invite à te relever, te dépasser, te corriger, pour enfin réussir à atteindre tes rêves ou tes souhaits.

N'abandonne surtout pas


Ne t’occupe plus de ceux qui t’ont lâché, voir trahis. Il te faudra guérir de cela, coûte que coûte.
Et n’accepte pas cette expérience d’échec comme si cela était ta marque de fabrique. Non. Accepte cela comme une expérience qui a le pouvoir, si tu le veux bien, de t’élancer vers le meilleur de toi-même : tout dépendra de ta remise en question, de ta capacité à discerner tes talents et compétences, de ta foi de croire que tout est possible. Mais le crois-tu ? Pour toi ?

N'abandonne surtout pas

La véritable intelligence ne consiste pas seulement à avoir des capacités intellectuelles et des connaissances ; elle est aussi intelligence du cœur, c’est-à-dire capacité à avoir de l’empathie, de la sagesse, et une relation aux autres bienveillante, compréhensive.
Beaucoup de responsables brillent par leur statut social, leur argent, leur pouvoir, et pourtant brillent aussi par leur incompétence relationnelle. Ils sont fiers ou connus pour leur avidité, leur dureté et se croient supérieurs aux autres par ignorance. Leur incapacité relationnelle est un faute grave professionnelle et une lacune humaine honteuse.
De tel responsables, de tels hommes ou femmes, devraient avoir le discernement – puisqu’ils sont soi-disant supérieur par l’intelligence – de faire un breake, afin de réajuster leur comportement. Mais l’appât du gain et du pouvoir ne leur permettent plus cela. Ils sont devenus esclaves, eux qui pensent être plus libres que les autres par leurs réussites, sont en fait enfermés dans leur suffisance. Cela saute aux yeux de tout le monde qu’ils sont infectés de dédain, d’un orgueil malsain et destructeur, puéril, d’une justice à deux vitesses selon ce qui les arrange ; oui cela saute aux yeux de tous, sauf à eux… Quelle ironie…

N'abandonne surtout pas

Quelle capacité à discerner, regretter et changer ses torts, ses fautes et quelle résilience faut-il pour être à la hauteur de mon bonheur ? J’ai vu grâce à mon retard, mes incapacités, mes erreurs, mes faiblesses ; mais j’ai aussi pu observer l’orgueil de ceux qui pensaient avoir réussis. Et non, je ne les envie pas. C’est triste de savoir qu’il leur faudra un mur dans leur vie pour les arrêter enfin. Un mur tel celui de la maladie, du deuil, d’une famille brisée, d’un rejet, d’un écroulement…et encore, comprendront-ils ?
                                                               N'abandonne surtout pas

La remise en question doit venir de toi, non des autres ou de la providence !
Repends-toi sincèrement, ouvre les yeux et le cœur. Cesse de chercher la paille dans l’œil du voisin et trouve LES poutres dans le tien. Alors tu seras prêt pour la résilience, pour rebondir, pour un nouveau départ, où ton bien être, ton bonheur serras existant sans pour cela être égoïste.

Alors, remets toi en question mais n'abandonne surtout pas !



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Un petit mot de vous pour éclairer, merci :